S’investir pour la prévention

Interviews de Lou et Elsa

Venues à la rencontre de STOP SUICIDE dans le but précis de participer, à leur manière, à la prévention du suicide des jeunes, Lou Ciszewski et Elsa Anzules ont finalement collaboré pour créer une pièce de théâtre qui a fait forte impression lors de nos trois événements en Suisse romande. Les deux metteuses en scène se sont prêtées au jeu de l’interview.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Lou Ciszewski, j’ai 21 ans. Je finis mon Bachelor en Lettres (Philosophie et Anglais) cette année, si tout va bien. Je suis aussi en formation théâtrale au Conservatoire de Genève et bénévole pour l’association Euforia sur le projet Step into action. Je fais partie du collectif d’artistes SOMSQUAD, qui veut promouvoir des artistes genevois de plusieurs disciplines. J’aimerais écrire et mettre en scène des pièces de théâtre.

Elsa Anzules, j’ai 19 ans, je suis en étude pré-professionelles de théâtre. Pratiquement née sur scène, grâce à des parents comédiens, je suis passionnée par tout ce qui touche au monde du spectacle. L’art est pour moi un moyen de communiquer, apprendre, découvrir, m’exprimer et bien plus. J’aime la vie, on y a toujours quelque chose à y faire et ça c’est chouette !

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous souhaité participer à la campagne de prévention de STOP SUICIDE ?

(Lou) J’ai été touchée de très près par le suicide et je voulais faire quelque chose de cet épisode traumatisant. J’ai découvert l’association STOP SUICIDE et je me suis dit que ce serait une bonne occasion pour sortir ce que j’avais sur le coeur et en faire quelque chose de positif.

(Elsa) Je vais juste citer Victor Hugo avec un extrait de Faits et croyances – « Une pièce de théâtre, c’est quelqu’un. C’est une voix qui parle, c’est un esprit qui éclaire, c’est une conscience qui avertit. »

De quelle manière avez-vous participé et qu’en avez-vous retiré ?

(Lou) J’ai co-écrit et mis en scène une performance en collaboration avec Elsa. On s’est basé sur trois messages qui m’étaient importants : écoutez, ouvrez les yeux et parlons-en. C’était une expérience formidable ! Les idées d’Elsa et les miennes ont donné un rendu assez complémentaire je trouve. J’ai rencontré des comédiens très touchants, vifs et investis. On a eu très peu de temps pour travailler mais notre équipe de choc (la troupe Lélélé) a bien géré.

(Elsa) J’ai fais la mise en scène et l’écriture du spectacle avec Lou. C’était un travail fort, nous avons abordé un thème difficile et au delà du travail théâtral, j’ai pu retirer une expérience humaine puissante qui m’a permis de remettre en question beaucoup d’idées reçues.

Que diriez-vous aux jeunes qui souhaitent s’investir pour la prévention ?

(Lou) D’en parler ! La communication est un premier pas, il faut ouvrir le débat, se poser des questions. Je pense que tout le monde peut s’investir à sa façon. STOP SUICIDE propose plusieurs outils, mais il y a autant de façon de faire que d’individus. On n’est pas tous touché de la même façon par le suicide et selon nos sensibilités, notre investissement et nos réponses ne seront pas les mêmes. A chacun d’être créatif !

(Elsa) Allez-y ! C’est un sujet encore trop tabou, c’est vraiment grave !  N’hésitons plus…  Parlons en !

Si vous aviez le pouvoir de changer instantanément quelque chose dans le monde, ce serait quoi?

(Lou) Question fourbe… Je changerais cette question ! Je dirais qu’on devrait plus se focaliser sur notre bien-être et celui des autres, ce qui impliquerait plus de tolérance, d’humanité. Si tout le monde allait bien, on prendrait des décisions plus sensées.

(Elsa) Quelle question vaste ! Il y a beaucoup trop de choses que je voudrais changer, le monde actuel m’indigne sur énormément de point mais je reste optimiste. Je souhaiterais simplement encourager les gens à s’investir dans des causes, même toutes petites, même en ne faisant pas grand chose. C’est un petit pas pour toi mais un grand pas pour l’humanité !

Retrouvez un extrait du spectacle joué lors de nos trois événements.

STOP SUICIDE remercie encore chaleureusement Lou et Elsa pour leur bel engagement et tout ce qu’elles ont apporté à la campagne #lapourtoi 2016.